Violences à Paris : la présence d'Emmanuel Macron "n'y aurait pas changé grand chose" selon un député LREM

Le député LREM de la Vienne, Sacha Houlié a réagi, sur franceinfo dimanche, à la polémique concernant l'absence d'Emmanuel Macron à Paris lors de la 18e journée de mobilisation des "gilets jaunes".

Sacha Houlié, député LREM, à l\'Assemblée Nationale.
Sacha Houlié, député LREM, à l'Assemblée Nationale. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Les critiques sont nombreuses, dimanche 16 mars, concernant l'absence d'Emmanuel Macron à Paris, samedi. Le président de la République était en effet en week-end à la station de ski de la Mongie, dans les Hautes-Pyrénées, pendant que la 18e journée de mobilisation des "gilets jaunes" dégénérait sur les Champs-Elysées. Il a finalement écourté son séjour pour rentrer à Paris. "La présence ou non du président de la République n'y aurait pas changé grand-chose", a expliqué sur franceinfo, dimanche, Sacha Houlié, député La République en marche de la Vienne.

"Une polémique stupide"

"Le président de la République a un agenda qui est connu de tous.", a-t-il rétorquéD'après ce dernier, il s'agit juste de "lancer une polémique stupide qui est l'œuvre des cyniques. Dans les dispositifs qui ont été mis en place, la question de la présence du président de la République n'est pas une question en soi."

Le député a rappelé que les personnes en charge de la sécurité étaient "d'abord le préfet de police de Paris, ensuite le ministre de l'Intérieur, ensuite le Premier ministre et enfin le président de la République. [Samedi], les trois premiers ont été mobilisés et ils ont fait le travail avec tous les dispositifs à leur disposition. Donc, la présence ou non du président de la République n'y aurait pas changé grand-chose", a t-il conclu.