Complément d'enquête, France 2

VIDEO. "Vous allez griller comme des poulets" : le préfet de Haute-Loire revient sur l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay

Bâtiments publics vandalisés, dégradations, et même incendie d'une préfecture... depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", les attaques contre les symboles de l'Etat sont nombreuses. Pour un reportage sur "L'Etat assiégé", "Complément d'enquête" a rencontré un préfet ébranlé par les événements du 1er décembre 2018.

COMPLÉMENT D’ENQUÊTE / FRANCE 2

"Complément d'enquête" revenait le 13 décembre sur les nombreuses attaques contre des symboles de l'Etat qui ont émaillé le mouvement des "gilets jaunes". Des bâtiments publics vandalisés, des dégradations, ou même, au Puy-en-Velay, l'incendie de la préfecture, alors que des fonctionnaires se trouvaient dans les locaux.

C'était le 1er décembre 2018. Quelques jours plus tard, les journalistes ont rencontré un préfet ébranlé. Yves Rousset, 64 ans, qui a notamment fait ses armes dans les quartiers nord de Marseille, a le cuir solide. Mais la lecture d'une lettre de soutien reçue après l'incendie l'émeut jusqu'aux larmes. Une solidarité "essentielle", pour lui : "C'est le sens de notre action."

"On s'est dit que cette foule avait l'intention de tuer"

Le préfet de Haute-Loire a assisté de sa fenêtre, impuissant, à un déferlement de violence "inouï" et à "des attaques multiples contre les forces de l'ordre". "Personne ne s'y attendait. Personne n'avait jamais vu ça", dit-il, en soulignant un "niveau de violence" incomparable avec "les débordements" de Mai-68 : selon lui, "ce n'était pas possible à prévoir." 

Quand l'incendie, qui aurait été provoqué par des cocktails Molotov projetés depuis l'extérieur, se déclare, "nous avons attaqué le feu de l'intérieur, témoigne Yves Rousset. Et c'est à ce moment-là qu'on a entendu des cris : 'Vous allez griller comme des poulets'. Et là, on s'est dit que cette foule avait l'intention de tuer, car elle savait qu'il y avait des fonctionnaires en activité dans les locaux." Les vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent le chaos qui règne dans les rues du Puy-en-Velay. On y entend hurler "Vous allez brûler !"

Extrait de "L'Etat assiégé", un reportage diffusé dans "Complément d'enquête" le 13 décembre 2018.

\"On a entendu des cris : \'Vous allez griller comme des poulets\'\" : le préfet de Haute-Loire revient sur l\'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay
"On a entendu des cris : 'Vous allez griller comme des poulets'" : le préfet de Haute-Loire revient sur l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)