Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Instauré, aboli, peut-être réintroduit... comment le référendum est devenu une épine dans le pied des Pays-Bas

Les "gilets jaunes" le plébiscitent, les Pays-Bas l'ont instauré. Puis aboli. Vont-ils le réintroduire ? "Avenue de l'Europe" revient sur les mésaventures du référendum d'initiative citoyenne aux Pays-Bas.

Le référendum d'initiative citoyenne que plébiscitent les "gilets jaunes", les Pays-Bas l'ont instauré en 2015 au nom de la démocratie. Trois ans plus tard, revirement : le référendum est aboli. Mécontente des résultats, la coalition au pouvoir a tout simplement préféré mettre fin à l'expérience. Et elle assume... Ce député du Parti libéral se félicite "que certains partis aient changé d'avis" et regrette "qu'il ait fallu passer par toutes ces tergiversations". 

"Nous sommes un pays où l'on apprend de ses erreurs, c'est même le noyau dur du système politique néerlandais. Quand quelque chose ne marche pas, on change, on s'adapte, argumente le député. Et là, on a réalisé que le référendum n'était pas un bon outil au service de la démocratie." 

Abandon d'un mauvais outil, ou crime contre la démocratie ?

Evidemment, pour les partisans du référendum, il y avait de quoi hurler au meurtre de la démocratie. Ce député socialiste qui vient de déposer un texte pour le réintroduire ne mâche pas ses mots : "C'est une honte d'avoir aboli le référendum. Les gens ont obtenu le référendum ! Et quand les gens disent non aux propositions du gouvernement, on le retire ! C'est n'importe quoi. C'est bien par ce genre d'attitude que l'on provoque la colère, et que les gens se sentent trahis."

Extrait de "Pays-Bas : une démocratie chahutée", un reportage de Geneviève Roger et Steven Pichavant, à voir dans "Avenue de l'Europe" le 24 avril 2019.

Avenue de l\'Europe. Instauré, aboli, peut-être réintroduit... comment le référendum est devenu une épine dans le pied des Pays-Bas
Avenue de l'Europe. Instauré, aboli, peut-être réintroduit... comment le référendum est devenu une épine dans le pied des Pays-Bas (FRANCE 3)