Vendée : travailler plus pour gagner plus ?

Une centaine de patrons de Vendée ont décidé de proposer leurs propres solutions à la crise des "gilets jaunes" et à leur demande de pouvoir d'achat. Ils réclament le retour aux 39 heures. 

France 2

Travailler 39 heures au lieu de 35 heures pour permettre aux salariés d'augmenter leur pouvoir d'achat, c'est ce que demande une centaine d'entrepreneurs vendéens. Pour y parvenir, ils proposent de déterminer des heures supplémentaires moins chères.

Les salariés sont-ils prêts à revenir aux 39 heures ?

Ces patrons proposent à l'État un donnant-donnant : la défiscalisation des heures supplémentaires pour les patrons contre une augmentation des bas salaires. C'est l'occasion d'augmenter le pouvoir d'achat des salariés et de faciliter les heures supplémentaires car les entreprises ont dû mal à embaucher. Les salariés sont-ils prêts à revenir aux 39 heures ? Pourquoi pas, à condition de gagner plus d'argent. Les propositions de ces patrons ont été transmises aux élus afin d'être intégrées dans les cahiers de doléances du grand débat national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un collectif féministe appelle à une grève à 16h34, le 7 novembre 2016, pour dénoncer l\'écart de salaire entre les femmes et les hommes.
Un collectif féministe appelle à une grève à 16h34, le 7 novembre 2016, pour dénoncer l'écart de salaire entre les femmes et les hommes. (GARO / PHANIE / AFP)