Valérie Debord (LR) dénonce des "gens à la tête de l'exécutif tétanisés"

Valérie Debord, vice-présidente les Républicains du Conseil régional du Grand-Est, est l'invitée politique du Soir 3 dimanche 2 décembre.

Voir la vidéo
France 3

La dissolution n'est pas "la solution" à la crise actuelle, estime Valérie Debord dans le Soir 3 dimanche 2 décembre. "Nos institutions existent et sont fortes, mais elles ne sont plus incarnées. Les gens à la tête de l'exécutif sont tétanisés. Ils sont tellement amateurs. Ils n'ont jamais exercé de fonctions politiques et ont supprimé les corps intermédiaires et se retrouvent à ne plus pouvoir parler avec personne. Faire de la politique, c'est "changer, dialogue, ce n'est pas admonester", déclare la vice-présidente les Républicains du Conseil régional du Grand-Est.

Macron doit "incarner"

"Les "gilets jaunes" ont besoin de parler et d'exprimer cette colère qui ne date pas d'hier. C'est l'accumulation des augmentations de taxes sous Hollande dont est comptable Emmanuel Macron : 44 milliards de taxes en 18 mois", assure-t-elle.

"Il faut une réponse immédiate du gouvernement qui doit être de supprimer les augmentations de taxes, donner ce signal fort pour entamer le dialogue", affirme Valérie Debord, qui appelle Emmanuel Macron "à incarner, parler, dialoguer, expliquer aux Français qu'ils ont à leur tête quelqu'un en capacité de les écouter et aussi en capacité d'agir pour eux et pas contre eux".

Le JT
Les autres sujets du JT
Valérie Debord (LR)
Valérie Debord (LR) (France 3)