Prise d'otage à Blagnac : le forcené avait laissé une lettre chez lui

Après la prise d'otage dans un bar-tabac qui a eu lieu près de Toulouse (Haute-Garonne), mardi 7 mai, le journaliste Francis Mazoyer, en direct sur place, évoque les motivations du jeune homme de 17 ans.

FRANCE 2

Le preneur d'otage de Blagnac était connu des services de police pour des faits de délinquance. Âgé de 17 ans, il a retenu quatre personnes en otage dans un bar-tabac de Blagnac (Haute-Garonne). Quelles étaient ses motivations ? Francis Mazoyer en direct devant l'établissement mercredi 8 mai, le décrit comme "un homme au double visage". "Il a commis un acte très violent : détenir pendant plusieurs heures quatre femmes, il a tiré à deux reprises en l'air, menacé de faire feu sur les forces de l'ordre et filmé ses méfaits avec une caméra personnelle. Tout ceci révèle une grande détermination, mais en même temps, le maire et le procureur nous disent que ce n'était pas quelqu'un de classé dangereux, tout au plus, un petit délinquant de la cité Bélisaire ici à Blagnac, interpellé notamment en décembre dernier lors d'une manifestation de 'gilets jaunes'".

Un état dépressif

"Ses motivations restent très floues, il dit qu'il se présente comme le bras armé des gilets jaunes et dit 'je ne suis pas un terroriste', un courrier en forme de testament retrouvé chez lui révèle un état dépressif. C'est peut-être un élément d'explication", conclut le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Après la prise d\'otage dans un bar-tabac qui a eu lieu près de Toulouse (Haute-Garonne), mardi 7 mai, le journaliste Francis Mazoyer, en direct sur place, évoque les motivations du jeune homme de 17 ans.
Après la prise d'otage dans un bar-tabac qui a eu lieu près de Toulouse (Haute-Garonne), mardi 7 mai, le journaliste Francis Mazoyer, en direct sur place, évoque les motivations du jeune homme de 17 ans. (FRANCE 2)