Les "gilets jaunes" poursuivent la mobilisation

Une équipe de France 2 est allée à la rencontre des "gilets jaunes", un mouvement qui alimente toujours de nombreuses revendications.

FRANCE 2

La colère des "gilets jaunes" installés sur un rond-point proche de Martigues (Bouches-du-Rhône) depuis trois semaines est toujours intacte. Samedi 8 décembre, loin des violences qui ont éclaté dans les grandes villes, le petit groupe est resté pour entretenir le feu. Ici, le recul du gouvernement sur les taxes n'a convaincu personne de lever le camp. "Il nous donne d'un côté, il va nous le reprendre de l'autre, donc non, nous, on veut plus. Et plus, c'est du pouvoir d'achat, pouvoir offrir à nos enfants un avenir meilleur", lance une manifestante au micro de France 2.

L'allocution d'Emmanuel Macron attendue

Pour tenir, les "gilets jaunes" ont constitué un stock de vivres. Ce sont des dons faits par des passants, solidaires au combat. L'allocution d'Emmanuel Macron prévue en début de semaine est particulièrement attendue par les "gilets jaunes". Pour certains, cela peut être un tournant de la crise. "Qu'il arrête de nous écraser, de nous asphyxier. Parce que si on le laisse faire, bientôt, des gens comme moi, on va se retrouver dans des favelas comme à Rio", déplore un "gilet jaune". S'ils sont déçus par les annonces du président, ces "gilets jaunes" des Bouches-du-Rhône continueront à manifester lors d'un acte V samedi prochain, et surtout en restant sur leur rond-point jusqu'à Noël ou bien au-delà.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" mobilisés au Mans, le 6 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" mobilisés au Mans, le 6 décembre 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)