La population d'Evreux aide les "gilets jaunes"

Les "gilets jaunes" parviennent à tenir les blocages grâce à la solidarité de ceux qui ne manifestent pas. À Evreux (Eure), certains repèrent les barrages pour centraliser les dons de nourriture.

Voir la vidéo
France 2

"Je viens vous déposer des gâteaux et du café". En chœur, tous les "gilets jaunes" de ce barrage d'Evreux (Eure) remercient cette automobiliste qui ne manifeste pas, mais soutient le mouvement. Sur ce rond-point, des habitants s'arrêtent chaque jour pour déposer des vivres. Des fruits, du pain, parfois même du mobilier. L'aide des habitants est cruciale pour les "gilets jaunes". "La solidarité est là. Cela fait trois semaines qu'on tient, on ne lâchera pas", témoigne une femme arborant un "gilet jaune".

"Je ne porte pas le gilet, mais je suis d'accord avec le mouvement"

La solidarité s'étend. Certains habitants travaillent, et profitent de leurs pauses pour assurer la logistique du mouvement. "Je suis professeur de fitness donc je fais beaucoup de route. Du coup, le seul moyen que j'avais de les aider, c'était d'y retourner après mes cours pour les aider. Je ne porte pas le gilet, mais je suis d'accord avec le mouvement", précise-t-elle, en n'oubliant pas de glisser le "gilet jaune" sur le tableau de bord de sa voiture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Contrôle technique, abris jardin, cigarettes, TIPP, TVA, taxes foncières... Ce \"gilet jaune\" décrit la France comme la \"championne du monde des taxes\", le 17 novembre 2018 à Donges (Loire-Atlantique).
Contrôle technique, abris jardin, cigarettes, TIPP, TVA, taxes foncières... Ce "gilet jaune" décrit la France comme la "championne du monde des taxes", le 17 novembre 2018 à Donges (Loire-Atlantique). (STEPHANE MAHE / AFP)