INFO FRANCEINFO. Jacline Mouraud, figure des "gilets jaunes", se dit menacée et porte plainte

La Bretonne de 51 ans affirme avoir reçu deux courriers anonymes coup sur coup. Elle est allée à la gendarmerie lundi.

Capture d\'écran de la vidéo dans laquelle Jacline Mouraud interpelle Emmanuel Macron sur la hausse des carburants, diffusée sur Facebook le 18 octobre 2018.
Capture d'écran de la vidéo dans laquelle Jacline Mouraud interpelle Emmanuel Macron sur la hausse des carburants, diffusée sur Facebook le 18 octobre 2018. (JACLINE MOURAUD / FACEBOOK)

Jacline Mouraud est formelle, "on est loin des lettres d'amour". La Bretonne de 51 ans a porté plainte, lundi 26 novembre, pour "menace" et "diffamation" auprès de la gendarmerie de Guer (Morbihan). Franceinfo a eu accès au récépissé de dépôt de plainte attestant de cette démarche.

Cette figure du mouvement des "gilets jaunes" affirme avoir reçu deux courriers "anonymes" et "menaçants" dans sa boîte aux lettres. "Le premier, je l'ai reçu samedi dernier, le second, lundi", détaille-t-elle à franceinfo. Elle cite quelques extraits : "Un jour, tu paieras pour toutes tes conneries", "Tu nous fais chier avec tes 'gilets jaunes'", ou encore "Jacline au bûcher." Ce n'est pas tout : elle a également porté plainte contre les auteurs de vidéos diffusées sur YouTube qui "[me] diffament". 

Ce n'est pas parce que j'ai fait une simple vidéo qui a fait éclater au grand jour la misère des Français qu'on doit pour autant me couper la tête.Jacline Mouraudà franceinfo

A l'origine, mi-octobre, d'un coup de gueule devenu viral sur Facebook dans lequel elle dénonçait "la traque des conducteurs", Jacline Mouraud raconte faire "très attention" au courrier qu'elle reçoit en ce moment. Et encore, dit-elle, "j'ai arrêté de compter les insultes qui me sont adressées sur les réseaux sociaux."