Hausse du smic de 100 euros : les détails de la mesure

Que se cache-t-il derrière l'annonce d'une hausse du smic de 100 euros, comment sera-t-elle financée ?  Le salaire minimum dans notre pays est de 1184,93 euros nets pour 35 heures de travail hebdomadaires.

France 2

Au 1er janvier prochain, le smic n'augmentera que de 1,8%, soit environ 20 euros nets. C'est la hausse légale prévue par la loi. Pour le gouvernement, il n'était pas question de demander un effort supplémentaire aux entreprises. "Un salarié sur deux dans notre pays travaille dans une petite entreprise, l'artisan, le coiffeur, si les salaires augmentent trop, il n'y arrive pas. Cela va être la solidarité, cela va être le budget de l'État, qui va permettre de compléter ces salaires", expliquait Muriel Pénicaud sur le plateau du 20 Heures de France 2 lundi 10 décembre après l’allocution d’Emmanuel Macron.

Prime d'activité

Cette solidarité, c'est celle qui permettra d'arriver aux 100 euros annoncés dans la soirée par le président de la République, par le biais de la prime d'activité. Un complément versé par les Caisses d'allocations familiales aux plus modestes, ceux qui touchent entre 0,5 et 1,2 fois le smic. Cette prime augmentera de 80 euros dès l'année prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le salaire net devrait augmenter au 1er octobre 2018.
Le salaire net devrait augmenter au 1er octobre 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)