Cet article date de plus de quatre ans.

"Gilets jaunes" : saccage au péage de Bandol

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
"Gilets jaunes" : saccage au péage de Bandol -
"Gilets jaunes" : saccage au péage de Bandol "Gilets jaunes" : saccage au péage de Bandol - (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions

17 personnes sont toujours en garde à vue après l'incendie des barrières et des cabines du péage de Bandol (Var), sur l'autoroute A50.

Il est 22h30, près de Bandol, dans le Var, quand le péage est incendié par une dizaine d'individus. Une femme diffuse en direct sur les réseaux sociaux les images, lundi 17 décembre. Le bitume est brûlé, les cabines ont été détruites. Les employés de Vinci Autoroutes ont constaté les dégâts le lendemain matin. La circulation a dû être interrompue le temps de l'expertise.

"On ne cautionne pas la violence, mais on la comprend"

À quelques mètres de là, d'autres "gilets jaunes" ont continué de manifester toute la journée. Si certains dénoncent la violence, d'autres disent clairement la comprendre. "C'est quelque chose qui, à un moment ou à un autre, devait arriver. On ne cautionne pas la violence, mais on la comprend", estime l'un d'entre eux. Parmi les 17 personnes interpellées lundi 17 décembre, neuf sont connus des services de police. Selon la préfecture de police, une majorité faisait partie d'un groupe de "gilets jaunes".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.