"Gilets jaunes" : quels interlocuteurs pour le pouvoir ?

Les revendications des "gilets jaunes" sont multiples. Certains organisent des élections pour désigner leurs représentants, d'autres n'en veulent pas du tout.

FRANCE 2

Les "gilets jaunes" sont partagés sur leur représentation. Comment ont-ils été invités à Matignon ? Les services du Premier ministre ont choisi de recevoir les huit porte-parole nommés en début de semaine dans un communiqué. Il leur a envoyé un texto où il a écrit : "Vous êtes l'un des 8 porte-parole, le Premier ministre aimerait vous rencontrer dans le cadre des consultations."

Des "gilets jaunes" divisés

L'un des initiateurs du mouvement appelle à ne pas se rendre au rendez-vous. "J'ai même pas envie de leur donner du grain à moudre vendredi", explique-t-il dans une vidéo. Selon nos informations, les "gilets jaunes" communiquent via une messagerie cryptée et la majorité refuse de répondre à l'invitation du Premier ministre. Un peu partout en France, les "gilets jaunes" s'organisent pour désigner de nouveaux représentants par région. Mais là encore, les manifestants sont divisés. Certains ne veulent pas de représentant du tout et préfèrent se représenter eux-mêmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
(XAVIER LEOTY / AFP)