"Gilets jaunes" : pour se concentrer sur le grand débat national, Emmanuel Macron présentera ses vœux aux armées seulement

Les autres cérémonies sont considérées comme aussi inutiles que chronophages, fait comprendre l'Élysée.

Emmanuel Macron présentant ses vœux aux armées le 19 janvier 2018 à Toulon.
Emmanuel Macron présentant ses vœux aux armées le 19 janvier 2018 à Toulon. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Emmanuel Macron rompt avec la tradition républicaine : cette année, il présentera seulement ses vœux aux armées, a appris franceinfo mardi 8 janvier. L'année dernière, une vingtaine de cérémonies, notamment au monde rural, aux corps constitués, aux bureaux des assemblées, ou encore à la presse, avaient eu lieu en janvier.

Les vœux aux armées se dérouleront le 17 janvier sur la base du 1er régiment du train parachutiste à Cugnaux, près de Toulouse (Haute-Garonne).

Tournée des régions

Les autres cérémonies sont considérées comme aussi inutiles que chronophages fait comprendre l'Élysée, car la priorité de l'exécutif est de résoudre la crise des "gilets jaunes" avec le lancement du grand débat public. À cet effet, le Conseil des ministres de mercredi est suivi d'un séminaire de rentrée.

Emmanuel Macron doit encore écrire sa lettre aux Français. La semaine prochaine, il entame son tour des 13 régions à la rencontre des maires, désormais considérés comme d'indispensables capteurs de l'humeur du pays.