"Gilets jaunes" : où en est le mouvement ?

Où en est le mouvement des "gilets jaunes" ? Dans ce contexte de menace terroriste, ils paraissent de plus en plus divisés sur la question d'un éventuel acte V samedi 15 décembre. Nous sommes allés à leur rencontre sur plusieurs points de blocage.

FRANCE 2

En attestent les barrages abandonnés comme ici, près de Besançon (Doubs) : le nombre de "gilets jaunes" est en baisse, mais leur détermination ne faiblit pas. C'est plutôt la stratégie qui change. Ici, dans le Jura, on bloque désormais des camions pour durcir le mouvement. Pas de pause après l'attaque terroriste survenue à Strasbourg (Bas-Rhin). Sur ce barrage filtrant près d'Arles (Bouches-du-Rhône), on compte toujours autant de manifestants qu'à la mi-novembre. Même après la fusillade, les "gilets jaunes" restent motivés.

L'acte V du mouvement en perspective

Pourtant, mercredi 12 décembre, selon le ministère de l'Intérieur, ils n'étaient plus que 4 600 sur les barrages, alors qu'ils étaient de 10 000 à 15 000 les deux dernières semaines, et de 15 000 à 20 000 au début du mouvement. À la lassitude s'ajoutent les interventions des forces de l'ordre, comme mercredi dans le Gard, ou près de Toulouse (Haute-Garonne), où les "gilets jaunes" qui filtraient l'accès d'un dépôt d'Airbus ont été délogés dans le calme. Le soutien du public baisse aussi dans les sondages, mais en Normandie, les "gilets jaunes" consultent les automobilistes et le résultat est selon eux sans appel : ils doivent continuer le mouvement. Même moins nombreux, les "gilets jaunes" se préparent pour l'acte V samedi 15 décembre à Paris et en régions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" à Dinan, en Bretagne.
Des "gilets jaunes" à Dinan, en Bretagne. (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)