"Gilets jaunes" : moins de blocages mercredi

La mobilisation se poursuit partout en France mercredi 21 novembre. Des casseurs se sont parfois glissés dans les rangs des "gilets jaunes".

France 2

Les "gilets jaunes" avaient pour objectif de bloquer une raffinerie de la région lyonnaise, dans le Rhône. Mais à l'arrivée, demi-tour, car les forces de l'ordre étaient déjà sur place. Dans la matinée du mercredi 21 novembre, sur une autoroute près de Bordeaux (Gironde), d'autres personnes mobilisées ont été invitées à quitter les lieux. La route, au niveau du péage de Virsac, n'a cependant pas pu être rouverte. Les dégradations étaient trop importantes. Les camionneurs et les automobilistes ont dû rester bloqués quelques heures. Certains ont raté leur vol, d'autres n'ont pas pu aller travailler.

Des stations-services en manque d'essence

À Soissons (Aisne) aussi, les "gilets jaunes" ont été évacués par une cinquantaine de policiers. À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), ils ont carrément décidé de s'installer. Ils se disent déterminer à rester sur place plusieurs jours. Les stations-services, quant à elles, ne sont plus réapprovisionnées pour le moment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" se rassemblent pour bloquer une route près du dépôt pétrolier de Fondeyre, à Toulouse, le 21 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" se rassemblent pour bloquer une route près du dépôt pétrolier de Fondeyre, à Toulouse, le 21 novembre 2018. (PASCAL PAVANI / AFP)