"Gilets jaunes" : les réponses du président ne passent pas

Après plus de cinq mois de manifestations, les "gilets jaunes" attendaient les annonces du président, jeudi 25 avril. Ils n'ont pas été satisfaits par les réponses d'Emmanuel Macron.

France 2

Les "gilets jaunes" se sont rassemblés, jeudi 25 avril, pour écouter la conférence de presse du président de la République. À Nice (Alpes-Maritimes), rendez-vous a été donné sur une place publique alors qu'à Marseille (Bouches-du-Rhône), c'est dans le hall d'un théâtre qu'ils se sont retrouvés. Rapidement, Emmanuel Macron évoque ces "gilets jaunes" et fait référence aux violences commises lors des manifestations. Des explications que n'acceptent pas les "gilets jaunes".

"Il ne nous a pas écoutés"

"Les premières violences viennent déjà du discours qu'il (Emmanuel Macron) a prononcé envers le mouvement des 'gilets jaunes', a réagi Jean-Jacques Latil, qui fait partie du mouvement. Il ne nous a pas écoutés, il ne nous a pas entendus (...) Il n'y a pas de décision pour le pouvoir d'achat. Il n'y a pas de décision non plus sur les taxes de première nécessité." Les "gilets jaunes" prévoient de poursuivre les manifestations ces prochaines semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse à l\'Elysée, le 25 avril 2019.
Le président Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse à l'Elysée, le 25 avril 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)