"Gilets jaunes" : les dégradations estimées à plus de 170 millions d'euros depuis le début du mouvement

Le coût des dégradations survenues depuis le début des manifestations des "gilets jaunes" est estimé entre 170 et 180 millions d'euros par la Fédération française des assurances, sans compter les dégâts des affrontements de samedi.

Des dégâts avenue Kléber à Paris, après les manifestations des \"gilets jaunes\" du 1er décembre 2018.
Des dégâts avenue Kléber à Paris, après les manifestations des "gilets jaunes" du 1er décembre 2018. (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

De nombreux magasins et véhicules ont été endommagés, voire saccagés et pillés, à Paris lors de la manifestation des "gilets jaunes" samedi 16 mars, notamment dans le quartier des Champs-Elysées. Les dégradations depuis le début du mouvement "représentent entre 170 millions et 180 millions d'euros de dégâts assurés", a expliqué dimanche sur franceinfo Stéphane Pénet, directeur des assurances de dommages à la Fédération française des assurances.

franceinfo : Peut-on estimer les dégâts causés lors des manifestations des "gilets jaunes" ?

Stéphane Pénet : Depuis quatre mois, les assureurs ont enregistré toute une série de sinistres. À ce jour, nous avons déjà enregistré 10 000 déclarations de sinistre. Les plus importantes sont des dégradations et des incendies de véhicules (environ 5 700), et près de 4 000 commerces et entreprises nous ont déclaré des dégradations, du simple bris de glace à l'incendie. Cela représente entre 170 millions et 180 millions d'euros de dégâts assurés. Ce bilan sera sûrement aggravé par ce qu'il s'est passé hier.

Le remboursement est-il total ?

Les véhicules sont assurés lorsqu'ils sont en assurance dommage. La garantie de responsabilité civile seule ne couvre pas ce genre d'évènement, mais beaucoup d'assureurs ont tenu compte des circonstances pour prendre en charge l'indemnisation de ces véhicules. Pour ce qui concerne les entreprises, la plupart sont couvertes pour ce type d'événement. C'est une garantie qui s'appelle acte de vandalisme. À partir du moment où l'entreprise fait une déclaration à la police et déclare son sinistre à son assureur, elle sera indemnisée.

Quelles démarches faut-il accomplir en cas d'incidents ?

Il faut faire une déclaration au commissariat de police puisqu'il s'agit d'un acte délictuel. Il faut que l'assureur ait la preuve qu'il y a bien une déclaration de police. Dès lors que la déclaration est faite, il faut joindre son assureur au plus vite pour déclarer son sinistre et faire une estimation des dommages. Après le passage d'un expert ou sur simples factures, l'assureur procédera à l'indemnisation.