"Gilets jaunes" : les chauffeurs routiers bottent en touche

Alors que le syndicat FO Transports a appelé à rejoindre les "gilets jaunes", les chauffeurs routiers ne sont pas encore mobilisés.

France 3

Les "gilets jaunes" continuent de se mobiliser partout en France. Ils ne veulent pas que le mouvement s'essouffle avant le grand rassemblement prévu samedi 24 novembre. Le journaliste Viktor Frédéric est en direct de Vernon, dans l'Eure, pour prendre la température. "De nombreux chauffeurs routiers sont bloqués, et parmi eux, certains nous ont confié s'être arrêtés volontairement. Ils profitent du barrage installé un peu plus loin pour prendre une pause de quelques minutes", détaille le journaliste.

La CFDT et la CGT manquent à l'appel

Pour les chauffeurs routiers, s'arrêter est le seul moyen de soutenir le mouvement des "gilets jaunes", expliquent-ils. "Du côté des syndicats, seule Force Ouvrière Transports a appelé à rejoindre la mobilisation, qui n'est que le troisième syndicat routier derrière la CFDT et la CGT, qui eux, refusent d'adhérer à la mobilisation", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" bloquent le périphérique de Caen (Calvados), le 18 novembre 2018. 
Des "gilets jaunes" bloquent le périphérique de Caen (Calvados), le 18 novembre 2018.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)