Gilets jaunes" : le mouvement s'essouffle, mais la détermination demeure

Les plus déterminés des "gilets jaunes" veulent continuer le mouvement dimanche 16 décembre. La veille, la 5e grande manifestation n'a pas mobilisé.

France 3

Décider de la suite du mouvement, c'est l'objectif des "gilets jaunes" rassemblés près de Toulouse (Haute-Garonne) dimanche 16 décembre. Au fil des interventions sur scène, les interrogations s'enchaînent sur les actions à mener, les revendications à porter. Les doléances divergent. Un manifestant indique vouloir un impôt supplémentaire sur les 500 plus grandes fortunes de France, un autre réclame une revalorisation des retraites.

Des ronds-points libérés

À Bordeaux (Gironde), des "gilets jaunes" mobilisés sur un rond-point disent ne pas avoir été entendus par Emmanuel Macron. Pour eux, pas question de quitter les lieux, même pendant les fêtes de fin d'année. Alors que le gouvernement demande l'évacuation des ronds-points, les "gilets jaunes" répondent qu'ils déplaceront leur camp un peu plus loin. Malgré une détermination manifeste, certains points de rassemblement ont déjà été abandonnés, ne laissant que quelques traces de cinq semaines de mobilisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme affirme participer pour la première fois à une manifestation, le 20 novembre 2018 à Saint-Denis-de-la-Réunion. Elle exprime de \"la peur\".
Une femme affirme participer pour la première fois à une manifestation, le 20 novembre 2018 à Saint-Denis-de-la-Réunion. Elle exprime de "la peur". (RICHARD BOUHET / AFP)