Cet article date de plus de trois ans.

"Gilets jaunes" : la liste aux européennes fait débat au sein du mouvement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
"Gilets jaunes" : la liste aux européennes fait débat au sein du mouvement
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Certains "gilets jaunes" ont décidé de monter une liste pour les élections européennes.

Ingrid Levavasseur est une des figures de la révolte. Elle conduira une liste aux élections européennes, le "RIC" pour "Ralliement d'initiative citoyenne". Qui sont ces "gilets jaunes" qui ont décidé d'entrer en politique ? Ingrid Levavasseur est aide-soignante, a 31 ans et est mère de deux enfants. Elle avait voté Emmanuel Macron à la dernière présidentielle. Derrière elle, neuf autres candidats sont déjà été désignés, dont certains avec un passé politique. Marc Doyer espérait encore, le mois dernier, être candidat LREM pour les européennes. Brigitte Lapeyronnie est un ancien membre du Conseil national de l'UDI. Le directeur de campagne, lui-même, est un ancien militant des MJS (Mouvement des jeunes socialistes).

Éric Drouet refuse cette liste

"On ne peut pas dire que l'on est apolitique puisque l'on fait de la politique. On lance un parti politique, on lance une liste pour les européennes", explique Ingrid Levavasseur. Éric Drouet, autre figure des "gilets jaunes", refuse cette liste. "Voter 'gilets jaunes' c'est voter Macron", écrit-il. D'autres soupçonnent Bernard Tapie d'être derrière le RIC. Pour financer leur campagne, ils comptent faire un appel aux dons. Pourtant, sur le terrain, les premières réactions des "gilets jaunes" sont plutôt hostiles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.