"Gilets jaunes" : l'inquiétude des commerçants

À Paris, les grands magasins ont décidé de rester ouverts samedi 15 décembre, jour où doit se dérouler l'acte V de la mobilisation des "gilets jaunes", contrairement à samedi 8 décembre. À l'inverse, d'autres commerces resteront fermés.

France 3

C'est devenu un geste habituel. Comme à chaque veille de manifestation des "gilets jaunes", de nombreux commerces des quartiers bourgeois de la capitale se protègent. Un peu plus loin, sur des planches semblables, les voisins de cette boutique de golf laissent l'un après l'autre des messages de soutien. Samedi 8 décembre, le magasin a été pillé. Les images de la scène sont passées sur toutes les chaînes de télévision.

"On croise les doigts"

En guise de souvenir resté amer, ces pavés posés à l'entrée du magasin. À la veille de l'acte V, les gérants ont dû faire appel à une société de sécurité. "On met un vigile, qui est un maître-chien, à l'intérieur, après on croise les doigts", lâche le gérant du commerce. En pleine période Vigipirate "urgence attentat", il est impossible de connaître l'ampleur de la mobilisation des "gilets jaunes". Les policiers redoutent une présence importante de casseurs dans la capitale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des commerces ont été vandalisés par des manifestants lors de la mobilisation des \"gilets jaunes\", samedi 1er décembre à Paris.
Des commerces ont été vandalisés par des manifestants lors de la mobilisation des "gilets jaunes", samedi 1er décembre à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)