"Gilets jaunes" : l'ancien boxeur Christophe Dettinger jugé à Paris

L'ancien boxeur Christophe Dettinger, qui avait frappé deux gendarmes lors d'une manifestation des "gilets jaunes" début janvier, est jugé mercredi 13 février à Paris.

Le 5 janvier dernier, Christophe Dettinger était filmé en train de frapper un gendarme, quelques minutes après avoir porté des coups à un autre membre des forces de l'ordre. Incarcéré depuis sa reddition il y a un peu plus d'un mois, il a été jugé mercredi 13 février à Paris et risque jusqu'à sept ans de réclusion criminelle. "C'était taper pour vraiment faire mal, voire tuer s'il pouvait", témoigne Cédric l'un des deux gendarmes agressés et présent à l'audience.

Le verdict pourrait tomber dans la soirée

La défense, elle, assure que Christophe Dettinger a agi au départ pour tenter d'aider une femme molestée par les forces de l'ordre. "Il ne faut pas en faire un symbole, ne pas prétendre envoyer un message à d'autres", estime malgré tout Me Hugues Vigier, l'avocat de l'ancien boxeur. Le verdict pourrait être rendu tard dans la soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ex-boxeur Christophe Dettinger lors de son procès, le 13 février 2019, à Paris.
L'ex-boxeur Christophe Dettinger lors de son procès, le 13 février 2019, à Paris. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)