"Gilets jaunes" : l'agresseur présumé d'un policier présenté à un juge

La scène avait été filmée puis diffusée sur les réseaux sociaux. À Paris, plusieurs personnes s'en étaient prises à des motards sur les Champs-Élysées. 

France 2

Trois motards de la police sur les Champs-Élysées assaillis par des manifestants "gilets jaunes". La scène dure moins deux minutes et avait été largement diffusée sur les réseaux sociaux. Elle est d'une grande violence. Les agresseurs jettent tout sur leur passage : des pavés et des trottinettes. Les forces de l'ordre répliquent alors avec leurs matraques et leur bombes à poivre. L'un deux finira même par sortir son arme. Les policiers prendront ensuite la fuite sous une pluie de projectiles. 

L'un des manifestants placé en garde à vue 

Après neuf jours d'enquête, parmi tous les manifestants présents, un homme a été interpellé lundi 31 décembre. Il a été placé en garde à vue et va être présenté jeudi 3 janvier à un juge. Son placement en détention provisoire sera requis. Comme le veut la procédure, la police des polices a également été saisie pour retrouver les autres agresseurs. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un \"gilet jaune\" devant les forces de l\'ordre lors de \"l\'acte 5\" du mouvement sur les Champs-Elysées, à Paris, le 15 décembre 2018. 
Un "gilet jaune" devant les forces de l'ordre lors de "l'acte 5" du mouvement sur les Champs-Elysées, à Paris, le 15 décembre 2018.  (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)