Dimanche en politique, France 3

"Gilets jaunes" : importants dégâts à Clermont-Ferrand

En marge des manifestations des "gilets jaunes", d'importants dégâts ont été constatés dans le Puy-de-Dôme, à Clermont-Ferrand, samedi 23 février.

FRANCE 3

Dimanche 24 février au matin, le préfet et le maire de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) font l'inventaire des dégâts. Avec une douzaine de vitrines de banques et commerces brisées, le bilan a néanmoins été limité par une opération de sécurisation des pouvoirs publics. Des centaines de policiers et de gendarmes ont été mobilisés samedi 23 février pour la mobilisation des "gilets jaunes". "Je pense qu'on a bien fait de se barricader", confie une commerçante. Une centaine de casseurs s'était mêlée aux près de 3 000 manifestants.

11 blessés

"Je veux bien entendre qu'il y a des différences entre le mouvement des 'gilets jaunes' et les casseurs, mais par contre il faut que le mouvement des 'gilets jaunes' comprenne maintenant que ses manifestations doivent être déclarées", a indiqué le maire de Clermont-Ferrand Olivier Bianchi. Neuf manifestants et deux membres des forces de l'ordre ont été blessés lors des affrontements. 16 personnes étaient encore en garde à vue dans la matinée du dimanche 24 février.

Des heurts entre \"gilets jaunes\" et forces de l\'ordre à Clermont-Ferrand, le 23 février 2019.
Des heurts entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre à Clermont-Ferrand, le 23 février 2019. (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)