Cet article date de plus d'un an.

"Gilets jaunes" : Geneviève Legay, la manifestante blessée à Nice, va quitter le service des soins intensifs

La militante d'Attac va être transférée dans un service de convalescence. 

Article rédigé par
Édité par Thomas Pontillon - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Geneviève Legay lors de la manifestation à Nice, le 23 mars 2019.  (VALERY HACHE / AFP)

Geneviève Legay quitte le service des soins intensifs de l'hôpital Pasteur, à Nice, mardi 2 avril, rapporte France Bleu Azur. La femme de 73 ans, qui avait été gravement blessée à la tête samedi 23 mars lors d'une charge de policiers au cours d'une manifestation interdite de "gilets jaunes" à Nice, sera transférée cet après-midi vers un service de convalescence.

La militante d'Attac y restera quelques jours pour se remettre pleinement car elle souffre toujours de vomissements et de violents maux de tête.

Vendredi 29 mars, le procureur de la République de Nice Jean-Michel Prêtre a déclaré qu'un "policier isolé et dépourvu de bouclier" avait "écarté du bras vers sa droite" Geneviève Legay, provoquant la chute de cette femme. Le procureur a indiqué qu'une information judiciaire du chef de "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique" a été ouverte. Cette information judiciaire a été confiée à plusieurs juges d'instruction.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.