Cet article date de plus d'un an.

"Gilets jaunes" : Eric Drouet va porter plainte contre Christophe Castaner pour dénonciation calomnieuse

Le ministre de l'Intérieur avait réagi après l'appel au "soulèvement" de cette figure des "gilets jaunes".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eric Drouet, figure des "gilets jaunes", participe à une manifestation à Paris le 26 janvier 2019. (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO / AFP)

"C'est très grave, les accusations qu'il porte." Alors que le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a dit souhaiter que la justice poursuive Eric Drouet après son appel à un "soulèvement sans précédent", la figure des "gilets jaunes" répond. Invité de RMC mercredi 30 janvier, Eric Drouet a indiqué qu'il allait "porter plainte pour dénonciation calomnieuse".

Après avoir appris la blessure à un œil de Jérôme Rodrigues, le groupe Facebook d'Eric Drouet, La France colère !!!, avait "appelé à un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires pour que plus personne ne soit victime de ces blessures de guerre". "C'est un appel à l'insurrection. C'est quoi 'tous les moyens utiles et nécessaires' ? Les boules de pétanque jetées sur les policiers, c'est déjà fait. Les pavés, c'est déjà fait. Les cocktails Molotov, c'est déjà fait", avait réagi Christophe Castaner.

"Le soulèvement, on l'entend plus dans le sens que les gens se mobilisent sur les manifestations", a répondu Eric Drouet mercredi, ajoutant que les "moyens" qu'il citait étaient ceux "mis en place depuis trois semaines pour que les manifestations se passent au mieux".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.