"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron sous pression

L'intervention du président de la République est très attendue par les "gilets jaunes". Dans la classe politique, ils sont également nombreux à demander au chef de l'État des solutions concrètes, de l'empathie et de l'humilité.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Après la colère de la rue, Emmanuel Macron fait face à la pression des politiques. Car eux aussi montent au créneau. Depuis dimanche 9 décembre, les appels à une sortie de crise se multiplient. "Il faut que le président de la République parle, et parle vite. Il faut ensuite qu'il annonce des mesures fortes. La question du pouvoir d'achat des plus modestes d'entre nous doit être évidemment abordée", a lancé Alain Juppé au micro de France 3.

Emmanuel Macron face aux élus

Ségolène Royal a pour sa part assuré qu'il fallait "des mesures d'urgence, symboliques, et immédiates", comme le retour de l'ISF. Même Jean-Yves Le Drian, pourtant resté silencieux jusque-là, considère que le chef de l'État doit maintenant retisser le lien. Et déjà, le président consulte à tout va. Vendredi soir, à l'Élysée, il a reçu une quinzaine de maires de la région parisienne et pendant trois heures, chacun a joué cartes sur table. Le porte-parole du gouvernement l'assure, pour Emmanuel Macron, il n'y a aucun tabou. Dès 10 heures demain, le chef de l'État poursuivra ses consultations à l'Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Edouard Philippe, le 11 novembre 2018, à Paris. 
Emmanuel Macron et Edouard Philippe, le 11 novembre 2018, à Paris.  (LUDOVIC MARIN / AFP)