"Gilets jaunes" : des convergences avec des syndicats et des partis de gauche

Samedi 27 avril, des rapprochements ont eu lieu à l’occasion d’une manifestation, entre les "gilets jaunes", des organisations syndicales et des partis de gauche.

FRANCE 3

Des "gilets jaunes" et juste derrière, les gilets rouges de la CGT mais pas seulement. FO, NPA et France insoumise sont là aussi. Pour la première fois, Paris est le témoin d’un rapprochement des luttes. Cette riposte est collective, 48 heures après les annonces d’Emmanuel Macron prononcées lors d’une conférence de presse, jeudi 25 avril.

Un prochain test le 1er mai

La manifestation du samedi 27 avril est un peu un tour de chauffe avant celle du 1er mai, dans trois jours. Visiblement, Jean-Luc Mélenchon croit en un front uni pour faire échec au président. "Plus ils entendront les voix du peuple, plus ils vont enfin comprendre que c’est intenable", affirme le leader de la France insoumise. Lors de cet après-midi, ils étaient plus de 5 000 à défiler côte à côte, en rouge et en jaune. Le prochain test aura lieu mercredi 1er mai, à l’occasion de la fête du Travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation des \"gilets jaunes\", le 27 avril 2019 à Paris.
Manifestation des "gilets jaunes", le 27 avril 2019 à Paris. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)