"Gilets jaunes" : comment réagit Emmanuel Macron aux récents dérapages ?

En plateau, la journaliste de France 2 Valérie Astruc revient sur les récents dérapages dont Emmanuel Macron a été la cible.

FRANCE 2

Face aux dérapages de ces derniers jours en marge de la mobilisation des "gilets jaunes", Emmanuel Macron a appelé au rétablissement de "l'ordre, du calme et de la concorde". Il faut dire que le chef de l'État n'a pas été épargné par le mouvement. Des violences qui impactent le président de la République. "Une anecdote. Hier, dans l'avion qui l'emmenait au Tchad, Emmmanuel Macron a montré une photo simulant sa décapitation et a confié à ceux qui l'accompagnaient que c'était dur", rapporte la journaliste de France 2 Valérie Astruc.

Pas une nouveauté

Depuis 15 jours, hormis une distribution de cadeaux à des enfants, Emmanuel Macron évite d'aller sur le terrain "pour ne pas multiplier les occasions de se faire conspuer", poursuit en plateau la journaliste qui rappelle que cette violence contre un chef de l'État n'est pas nouvelle. "Chirac, Sarkozy, Hollande ont tous un jour été insultés. Mais c'est la première fois que cette haine est aussi violente et dure aussi longtemps", souligne Valérie Astruc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 23 décembre 2018 à N\'Djamena, au Tchad.
Emmanuel Macron, le 23 décembre 2018 à N'Djamena, au Tchad. (LUDOVIC MARIN / AFP)