"Gilets jaunes" : comment mettre fin à l'escalade de la violence ?

En direct depuis Matignon, notre journaliste Valérie Astruc rapporte l'essentiel sur la réunion de crise du gouvernement consacrée aux violences lors des manifestations.

FRANCE 2

Le président de la République de retour de son séjour dans les Pyrénées, samedi 16 mars, dans une cellule de crise, déclarait qu'il voulait des décisions fortes. Mais la loi anti-casseurs ne devait-elle pas déjà être la réponse ? Une loi qui est désormais, à sa demande, devant les Sages du Conseil constitutionnel. Où en est-on dimanche 17 mars ? L'exécutif n'a t-il pas baissé la garde un peu trop tôt avec l'épilogue du grand débat ?

"Le Premier ministre Édouard Philippe fait savoir qu'il est très mécontent de ce dispositif de sécurité, lors des manifestations de samedi 16 mars, qui s'est avéré 'insuffisant', selon lui, et dès demain il sera rendra à l'Élysée pour présenter ses propositions au président", rapporte Valérie Astruc. Objectif, selon Matignon : renforcer la doctrine du maintien de l'ordre et assurer la fermeté dans son exécution.

Vers une révision de la stratégie

"Il semblerait qu'on aille vers sune révision de la stratégie du maintien de l'ordre. Hier, la consigne avait été donnée d’éviter que le sang coule, quitte à ce qu'il y ait des dégradations'", relate notre journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les chaises d\'un restaurant en feu sur les Champs-Elysées, samedi 16 mars à Paris, où la manifestation des \"gilets jaunes\" a dégénéré, avec des scènes de violences, d\'affrontements avec les forces de l\'odre, et de pillages. 
Les chaises d'un restaurant en feu sur les Champs-Elysées, samedi 16 mars à Paris, où la manifestation des "gilets jaunes" a dégénéré, avec des scènes de violences, d'affrontements avec les forces de l'odre, et de pillages.  (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)