Cet article date de plus de deux ans.

"Gilets jaunes" à La Réunion : "Nous sommes sinistrés sur le plan du tourisme", selon le maire de Saint-Denis

Gilbert Annette, maire socialiste de Saint-Denis, indique mardi sur franceinfo qu'il y a un climat de "morosité" à La Réunion qui souffre de "deux fois plus de chômage" qu'en métropole.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un barrage de "gilets jaunes" à La Réunion le 19 novembre 2018. (RICHARD BOUHET / AFP)

Interrogé sur les conséquences du mouvement des "gilets jaunes" à La Réunion, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, a déclaré mardi 25 décembre sur franceinfo que l'île a fortement souffert sur le plan touristique. L'élu socialiste a aussi souligné un climat de "morosité".

Des campagnes de promotion à venir

Des affrontements ont éclaté à plusieurs reprises entre des manifestants et des forces de l'ordre en novembre dernier et jusqu'au début du mois de décembre. "Nous sommes sinistrés sur le plan touristique, ces images ont été dissuasives, a précisé le maire. Nous avons un problème d'image à reconstruire, quand les touristes sont isolés sur une île à 10 000 kilomètres et qu'ils ne peuvent pas sortir de leur hôtel..."

"La Réunion va essayer de redorer son image, il y aura probablement des campagnes de promotion pour essayer de redorer ça. Le tourisme est un secteur important chez nous", a ajouté le maire de Saint-Denis. "Il y a une atmosphère délicate, une morosité, des tensions dans la société", a-t-il également indiqué.

"Deux fois plus d'inégalités" qu'en métropole

"Dans l'apparence, les choses se sont calmées, il y a moins de barrages, moins de violence. Mais nous sommes sur un volcan, la société est en ébullition, il y a un malaise dans la population, a poursuivi Gilbert Annette. Ce qui s'est passé avec les 'gilets jaunes' en métropole, ça s'est passé puissance deux ici. Nous avons beaucoup plus de pauvreté, deux fois plus d'inégalités, un taux de chômage de 24% contre 9% en métropole."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Gilets jaunes"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.