Emmanuel Macron : silence délibéré ou aveu de faiblesse face aux "gilets jaunes"

Emmanuel Macron s'est rendu sur l'Arc de Triomphe à Paris dimanche 2 décembre, mais aucune prise de parole officielle alors que des "gilets jaunes" lui tendent la main.

France 3

La seule expression publique d'Emmanuel Macron dimanche 2 décembre a été un tweet avec un seul mot : "Merci." Il l'a adressé aux forces de l'ordre en première ligne lors des grandes manifestations à Paris. Ce silence du chef de l'État est soit un aveu de faiblesse face à la crise politique sans précédent que traverse l'exécutif, soit le choix délibéré du président de choisir le moment où il va s'exprimer. Ce moment aura peut-être lieu après les consultations conduites lundi par le Premier ministre.

Geste symbolique de Macron

Faute de propositions concrètes face aux revendications des "gilets jaunes", Emmanuel Macron fait un geste symbolique et se rend au pied de la tombe du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe à Paris, où les dégâts ont été nombreux samedi. Il s'appuie sur la défense de la République quand ses symboles sont attaqués. Il compte sur l'appui de tous ces Français choqués. Dans le JDD, des "gilets jaunes" modérés se disent "les porte-parole d'une colère constructive" et tendent "la main au gouvernement".

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, au sommet du G20 à Buenos Aires (Argentine), le 1er décembre 2018. 
Emmanuel Macron, au sommet du G20 à Buenos Aires (Argentine), le 1er décembre 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)