Économie : les Français épargnent plus qu'ils ne dépensent

Avec les baisses d'impôt annoncées par le gouvernement, les classes moyennes vont récupérer cinq milliards d'euros supplémentaires. Cela permettra-t-il de relancer la consommation ? 

FRANCE 3

Augmentation de la prime d'activité, heures supplémentaires défiscalisées ou encore primes exceptionnelles de fin d'année... Des mesures d'urgence annoncées par Emmanuel Macron en réponse au mouvement des "gilets jaunes". Selon la Banque de France, ces mesures expliquent en partie une hausse du pouvoir d'achat (+8,5 milliards d'euros). Pourtant, sur la même période, la consommation n'a augmenté que de 3,1 milliards d'euros.

Les Français finiront par consommer

Les Français préfèrent épargner. Résultat : ce gain de pouvoir d'achat reste sur les comptes courants ou partent vers les placements préférés des épargnants, notamment l'assurance vie et le livret A. Mais la tendance devrait s'inverser. Selon le directeur de la Banque de France, les Français finiront par dépenser. En 2019, le pouvoir d'achat des ménages devrait augmenter de 2,3% en moyenne. Mais ce chiffre ne prend pas en compte les nouvelles baisses d'impôt, annoncées au printemps par le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
La moitié des personnes interrogées dans le sondage CSA publié le 15 septembre 2014 piochent dans leur épargne quand leur porte-monnaie est vide.
La moitié des personnes interrogées dans le sondage CSA publié le 15 septembre 2014 piochent dans leur épargne quand leur porte-monnaie est vide. (GARO / PHANIE / AFP)