Christophe Dettinger jugé en comparution immédiate

Si la garde à vue de l'ancien boxeur a pris fin ce mercredi 9 janvier, il devrait être jugé en comparution immédiate dans l'après-midi. 

FRANCE 2


Christophe Dettinger, l'ex-boxeur professionnel accusé d'avoir frappé deux gendarmes lors des manifestations du samedi 5 janvier à Paris, a vu sa garde à vue prendre fin ce mercredi. Le parquet demande une comparution immédiate dans la foulée, dès l'après-midi. "Christophe Dettinger sera jugé pour violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique", explique le journaliste Matthieu Boisseau en duplex depuis le commissariat du 4e arrondissement de Paris.

Sera-t-il libéré en cas de renvoi du jugement ?

"Il encourt 7 ans de prison et 100 000 euros d'amende. Il peut toutefois demander un renvoi, c'est-à-dire un peu plus de temps pour préparer son procès. Dans ce cas toute la question sera de savoir si le parquet demande que Christophe Dettinger soit placé ce soir en détention, ou bien remis en liberté", explique le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ancien boxeur, Christophe Dettinger, frappe un gendarme mobile lors d\'une manifestation des \"gilets jaunes\" à Paris, le 5 janvier 2018.
Un ancien boxeur, Christophe Dettinger, frappe un gendarme mobile lors d'une manifestation des "gilets jaunes" à Paris, le 5 janvier 2018. (ANTONI LALLICAN / HANS LUCAS / AFP)