Christophe Castaner souhaite que les policiers soient mieux formés à l'usage du LBD

Le ministre de l'Intérieur était interrogé mercredi sur BFMTV. 

Le ministre de l\'Intérieur, Christophe Castaner, le 20 août 2019 à Paris. 
Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, le 20 août 2019 à Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)

L'usage des lanceurs de balles de défense (LBD), très controversés lors de la crise des "gilets jaunes", sera-t-il mieux encadré en France ? Si la question est actuellement étudiée par un groupe d'experts chargé par le ministre de l'Intérieur de réfléchir à la doctrine de maintien de l'ordre, Christophe Castaner a déjà donné son sentiment sur la question. Invité mercredi 28 août sur BFMTV, le premier flic de France a indiqué vouloir que "la totalité des policiers, pas seulement ceux qui sont chargés de l'ordre public, les CRS ou les escadrons, soit mieux formée sur ces sujets". 

"Dans les manifestations, il nous faut des gens qui soient mieux formés à l'usage notamment du LBD ou à d'autres types d'armes", a-t-il préalablement déclaré. Le ministre a néanmoins tenu à souligner l'utilité de ce type d'armes. "Le LBD sert  à neutraliser quelqu'un qui les [les policiers] menace que ce soit en ordre public ou que ce soit de nuit dans des quartiers difficiles que nous connaissons en France. C'est ça la réalité", a-t-il expliqué.