Blocages : le secteur du transport en grande difficulté

6 617 personnes sont aujourd'hui au chômage partiel suite à la crise des "gilets-jaunes", selon les chiffres du ministère du Travail. Le secteur du transport est fortement touché.

FRANCE 3

Ces camions devraient être sur la route. Cette entreprise de transport de Dole (Jura) tourne au ralenti. Quatre de ses salariés sur quarante sont à la maison, au chômage partiel, et le patron est de plus en plus inquiet. "Voilà un camion qui est garé sur le parc, qui dort et donc ne rapporte pas d'argent. La marchandise se trouve dans la remorque, et pas chez le client. Donc forcément, le client n'est pas content non plus", explique Thierry Gros, le gérant d'une société de déménagement. Une partie de ses salariés a accepté de conduire la nuit pour échapper aux barrages. Thierry Gros est obligé d'être en contact téléphonique permanent avec eux.

400 millions d'euros de pertes

Les salariés se retrouvent souvent bloqués aux abords des barrages."C'est une perte sèche d'argent, et de dépense d'argent pour les salariés, qui ont travaillé toute la journée pour rien", déplore le gérant. Pour l'ensemble du secteur du transport, les pertes se chiffrent déjà à 400 millions d'euros. Lundi 3 décembre, le gouvernement avait annoncé des aides à la trésorerie pour les entreprises impactées.

Retrouvez mardi 4 décembre une émission spéciale "gilets jaunes" sur France 3 à 21 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
chauffeur routier, pose au volant de son camion, le 08 août 2002 à Roanne
chauffeur routier, pose au volant de son camion, le 08 août 2002 à Roanne (DANY LEE / AFP)