Blocages : des stations-service en pénurie

La Bretagne est particulièrement touchée par le manque d'essence, dû à plusieurs blocages de dépôts des "gilets jaunes" dans la région. La préfecture a mis en place une politique de restrictions.

Voir la vidéo
France 3

Des dizaines de stations-service sont à sec, essentiellement en Bretagne, où le gazole et l'essence manquent. "Je suis solidaire. Tant pis pour l'essence, on fera au mieux", confie une automobiliste. "Tout le monde en subit les conséquences, plus ou moins, donc il faudrait que ça s'apaise", témoigne un autre. Le préfet du Finistère a donc pris des mesures de restrictions. Un automobiliste ne peut pas prendre pus de 30 euros d'essence par jour et par véhicule. Une limitation à 200 euros pour un poids lourd, même si les véhicules prioritaires sont exemptés.

Une station réquisitionnée par les forces de l'ordre

À Brest (Finistère), une station a même été réquisitionnée par les forces de l'ordre, qui a mis en place un barrage filtrant, donnant accès seulement aux véhicules prioritaires, et personnels des hôpitaux. Une pénurie d'essence expliquée par des nombreux blocages de dépôts de carburant. Ainsi, cinq dépôts sur plus de 200 sont encore fermés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le superéthanol n\'est proposé que dans 1 000 stations-service en France, comme ici dans la banlieue de Bordeaux. 
Le superéthanol n'est proposé que dans 1 000 stations-service en France, comme ici dans la banlieue de Bordeaux.  (PIERRE ANDRIEU / AFP)