3 747 "gilets jaunes" condamnés, 216 emprisonnés

Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", la police multiplie les arrestations. Les suites judiciaires suivent-elles ?

France 2

Les arrestations de "gilets jaunes", "c'est un record dans le cadre d'un mouvement social. Entre le 17 novembre et le 17 décembre, il y a eu plus de 4 570 personnes gardées à vue dans toute la France : 1 567 à Paris et 3 003 ailleurs. Parmi elles, 3 747 ont donné lieu à une réponse pénale. En un mois, 697 personnes ont été jugées en comparution immédiate. Des chiffres records qui s'expliquent par la durée du mouvement : sept semaines", rapporte Anne-Charlotte Hinet. 

216 "gilets jaunes" en prison

"Autre record : 216 personnes sont derrière les barreaux, dont 26 à Paris. D'autres ont été condamnés à des travaux d'intérêt général, de la prison avec sursis, à porter un bracelet électronique, voire à être interdit de se rendre dans telle ou telle ville. Beaucoup de "gilets jaunes" attendent encore leur procès", conclut la journaliste de France 2 Anne-Charlotte Hinet.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police arrête un \"gilet jaune\" sur les Champs-Elysées, à Paris, le 24 décembre 2018. 
La police arrête un "gilet jaune" sur les Champs-Elysées, à Paris, le 24 décembre 2018.  (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)