1er-Mai : des "gilets jaunes" ont tenté de faire intrusion dans un commissariat de Besançon

Les forces de l'ordre ont riposté par des jets de gaz lacrymogènes.

Capture d\'écran d\'une carte Google Maps montrant la ville de Besançon, située dans le Doubs. 
Capture d'écran d'une carte Google Maps montrant la ville de Besançon, située dans le Doubs.  (GOOGLE MAPS)

Des "gilets jaunes" ont tenté d'entrer par effraction dans le commissariat de police de Besançon (Doubs), a appris franceinfo, auprès de la préfecture, mercredi 1er mai. "Il y a eu deux tentatives d'intrusion via le parking qui se trouve à l'arrière du bâtiment. Les forces de l'ordre ont riposté par des jets de gaz lacrymogènes", ont expliqué les services du préfet.

La préfecture du Doubs avait évoqué dans un premier temps une tentative d'intrusion menée par 200 à 300 personnes. Jeudi 2 mai, au lendemain de la publication de cet article, elle a précisé sa version : "Il y avait bien 200 'gilets jaunes' et syndicalistes qui ont fait le tour du bâtiment pour se rendre devant le parking."

Seuls quelques-uns ont tenté de rentrer dans le commissariat. Nous n'avons pas le nombre exact, tout s'est passé très vite.La préfecture du Doubsà franceinfo

"Ces incidents ont eu lieu en marge et après le défilé officiel du 1er-Mai où environ 2 000 personnes ont défilé dans le calme", a affirmé la préfecture, mercredi, peu après la tentative d'intrusion. "Le préfet du Doubs condamne avec une très grande fermeté ces violences", ont précisé ses services.