Contrôle technique à 1 euro, la guerre des prix sur internet

Chaque année en France, 19 millions de véhicules doivent se soumettre au contrôle technique. Les professionnels du secteur se livrent une guerre des prix grâce à des offres 'low-cost' sur internet.

(Un des 6500 centres de contrôle technique de France. © MaxPPP)

De nombreux comparateurs en ligne permettent en quelques clics de dénicher le contrôle technique de son véhicule le moins cher dans son secteur. En moyenne, il en coûte 67 euros à l’automobiliste tous les deux ans pour s’assurer que les 130 points de contrôle de leur véhicule fonctionnent correctement.

Pour gagner des parts de marché, certains centres n’hésitent pas à casser les prix sur leurs offres via leur site internet. C’est le cas de CTeasy qui a lancé sur son site une offre à 1 euro. L’offre est évidemment alléchante mais il s’agit plus d’un coup de communication que d’une offre pour tous. Seuls les 8 premiers connectés de chaque centre en début de mois bénéficieront de ce tarif. Les autres devront surveiller les autres offres qui bénéficient de réduction entre 30 et 50% selon les centres affiliés à CTeasy.

Arnaud Lorente, de CTeasy au micro de Philippe Hardouin pour France Info
--'--
--'--

"C’est beaucoup de bruit pour rien, CTeasy ne compte que 155 centres",  dit  Martine Houlière, présidente du Syndicat du contrôle technique des véhicules (SCTV). CTeasy compte 155 affiliés sur les 6500 centre de contrôle technique en France, mais "nous avons multiplié par 6 le nombre de nos partenaires en 7 mois et on devrait atteindre 350 à 400 centres fin 2016" assure Arnaud Lorente, le fondateur de CTeasy.

Cette politique de prix bas ne convainc pas l'association 40 Millions d'automobilistes : "Quand ce n'est pas cher, c'est qu'il y a un loup" explique Daniel Quéro, son président.

Daniel Quiero, de 40 millions d'automobilistes, au micro de Dominique Loriou pour France Info
--'--
--'--