VIDEO. Tourisme : opérations séduction en régions

Des campagnes de publicité pour mieux attirer la clientèle de proximité cet été...C'est l'idée de départements et de régions. Les Alpes-de-Haute-Provence misent sur le côté sauvage de ses paysages alors que la Bretagne joue la carte de l'humour. Les enjeux économiques sont très importants.

Si certains Français vont renoncer à partir cet été à cause de la crise du coronavirus, 60% de la population compte bien voyager  selon un récent sondage. Le contexte international incertain conduit à se recentrer sur l'hexagone. 9 français sur 10 envisageraient de passer l'été dans le pays. 

Attirer la clientèle de proximité 

Les Alpes-de-Hautes Provence ont bien l'intention d'attirer les vacanciers des départements voisins comme le Vaucluse ou la Drôme. Dans un clip, le département, plutôt méconnu, met tous ses atouts en avant : ses grands espaces, son côté sauvage et son air pur.

On a espoir que les Alpes-de-Haute-Provence tirent leur épingle du jeu cet été et soit une vraie valeur refuge.Pour des gens qui voudraient découvrir nos territoires.

Julien Martellini

Agence de développement 04

La Bretagne joue la carte de l'humour

Avec des slogans qui jouent sur les mots et des signifiants bretons bien connus, la Bretagne joue la carte de l'humour.  "Cet été, naviguez aux Caraïbzh" ou "cet été Breizhpirez au grand air" .

L\'un des visuels de la campagne de promotion de la Bretagne pour attirer les touristes
L'un des visuels de la campagne de promotion de la Bretagne pour attirer les touristes (Conseil régional de Bretagne)

Lancée par le Conseil Régional et le comité du Tourisme pour faire face à la crise, cette  campagne de promotion a pour objectif de se démarquer des régions voisines et d'attirer une clientèle de proximité.

Nous ne sommes pas en compétition sur le sujet mais nous présentons chacun nos atouts. Nous envisageons de travailler entre régions pour proposer à ceux et celles qui vivent dans la région d'à côté de venir chez nous et inversement.

Loïg Chesnay-Girard

Président Conseil Général de Bretagne

Des enjeux économiques

Le tourisme est une manne économique pour la Bretagne. Le secteur a lui seul représente environ 9% du PIB de la région. Malgré un plan de relance, les pertes sont estimées à 1.2 milliard d'euros. Sur un plan national, le tourisme pèse 173 millards d'euros et emploie 2 millions de personnes. 

Une campagne de promotion pleine d\'humour pour relancer le tourisme en Bretagne 
Une campagne de promotion pleine d'humour pour relancer le tourisme en Bretagne  (Conseil Régional de Bretagne)