Le Napoléon Express : un train touristique des années 50 pour visiter la vallée du Blavet dans le Morbihan

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
CI_REVE_TRAIN_PONTIVY
Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo
France Télévisions

Une équipe de bénévoles passionés a restauré pendant trois ans de vieux autorails et obtenu l'autorisation des autorités pour remettre en service une ligne délaissée depuis plus de 50 ans. #IlsOntLaSolution

En Bretagne, ce n’est pas l’Orient Express mais le Napoléon Express qui circule depuis quelques jours sur les rails de la vallée du Blavet dans le Morbihan. Ce projet est développé depuis trois ans par l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB). Aidés par différentes collectivités locales, les bénévoles de l’association ont remis en état des autorails datant des années 50 et 70 et ont obtenu l’autorisation de transporter des voyageurs sur une ligne qui ne transportait que du fret depuis plus de 50 ans.

Un rêve devenu réalité

Jean-Philippe Vanwalleghem a racheté et restauré la gare de Pontivy. Avec ce train, son rêve devient enfin réel : “Ce jour devient donc réalité après quatre ans de démarches et de travaux d’études sur le bâtiment de la gare. Donc aujourd’hui l’arrivée du train touristique c’est la réalisation d’un rêve. Vivons nos rêves jusqu'au bout”, s’amuse, heureux, le désormais chef de gare.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par TourismePontivyCommunauté (@tourismepontivy)

Des activités à chaque étape

Le Napoléon Express parcourt 35 km pour relier la ville de Pontivy à Camors en passant par Saint-Nicolas-des-Eaux, Saint-Rivalain et Quistinic. À chaque étape, les voyageurs sont libres de descendre pour aller profiter des activités proposées par les différentes villes. Au programme ? Visite guidée, balade en vélo, circuits de randonnée, accrobranche, pêche…


Le but de ce train est avant tout de faire découvrir aux locaux et aux touristes un autre aspect du Blavet en leur offrant une vue imprenable sur les paysages de la vallée et de ses villages. Un habitant de la région explique pourquoi il a acheté son billet : “Nous sommes arrivés en Bretagne il y a une dizaine d’années et il y avait un train touristique qui passait mais on n’avait pas pu le prendre parce qu’on venait juste d’arriver. Donc là ça fait 10 ans qu’on attendait qu'un train revienne.”

Le nom du train n’a pas été choisi au hasard. Pontivy, la ville de départ, était une importante garnison napoléonienne et était considérée comme un point stratégique par Napoléon Bonaparte dans son conflit avec les Britanniques. L’Empereur était même allé jusqu’à renommer Pontivy en Napoléonville. Et c’est son neveu, Napoléon III, qui décidera en 1855 de la création de cette ligne de chemin de fer.

Pour profiter de cette balade d’un peu plus d’une heure en faisant le trajet complet, il vous faudra débourser 16 € en tarif adulte et 8 € en tarif enfant. Les trains circuleront tout l’été avec trois rotations les mercredis et deux les dimanches.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.