Île de Noirmoutier : à la découverte du passage du Gois

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Île de Noirmoutier : à la découverte du passage du Gois
FRANCE 3
Article rédigé par
C. Laronce, G. Pinol, E. Rasat, F. Fontaine, Drone : Studio Phonic Lips - France 3
France Télévisions

Depuis cinquante ans, l'île de Noirmoutier (Vendée) n'est plus tout à fait une île grâce à un pont qui la relie au continent. Mais il est toujours possible d'emprunter un chemin au milieu de l'océan.

C'est une ligne de fuite, comme parsemée d'encre bleue. À perte de vue, l'océan. Puis, le sable émerge peu à peu. À marée basse, le passage du Gois trace sa route entre l'île de Noirmoutier (Vendée) et la côte. Avant de l'emprunter, certains prennent le temps de contempler le phénomène.

Un passage chargé d'histoire

Selon le coefficient de marée, cette voie naturelle est dégagée trois à quatre heures, deux fois par jour. Mais le Gois n'a pas toujours existé. Avec le temps, un chemin mouvant s'est dessiné. "C'est un lieu qui va apparaître au tout début du XVIIIe siècle, on le passe à pied, on le passe avec des bêtes. On n'hésite pas à se mouiller les pieds, c'est ce qu'on appelle, ici, 'goiser'. On se retrousse les bas de pantalon et on passe", explique Vincent Cristofoli, chef du service culturel de l'île de Noirmoutier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tourisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.