Côtes-d’Armor : l’île de Bréhat instaure des quotas de visiteurs pour l’été

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Si le tourisme est parfois une aubaine, il peut également être un fléau pour la faune et la flore. Alors, à Bréhat, dans les Côtes-d’Armor, le Conseil municipal a instauré des quotas de visiteurs pour la saison estivale.
Côtes-d’Armor : l’île de Bréhat instaure des quotas de visiteurs pour l’été Si le tourisme est parfois une aubaine, il peut également être un fléau pour la faune et la flore. Alors, à Bréhat, dans les Côtes-d’Armor, le Conseil municipal a instauré des quotas de visiteurs pour la saison estivale. (France 2)
Article rédigé par France 2 - S.Piard, N.Rossignol J.-M.Seigner, F.-X.Robert, N.Marcou
France Télévisions
France 2
Si le tourisme est parfois une aubaine, il peut également être un fléau pour la faune et la flore. Alors, à Bréhat, dans les Côtes-d’Armor, le Conseil municipal a instauré des quotas de visiteurs pour la saison estivale.

Bréhat (Côtes-d’Armor) est une île qui fait rêver. C’est un condensé de Bretagne sur 3,4 km2. Cette surface n’est pas suffisante pour accueillir les milliers de touristes avides de découvrir son littoral. L’été, la population est multipliée par 15. "Je réalise presque un rêve d’enfance", indique une touriste. Seulement, ce rêve sera bientôt plus difficile à réaliser. À partir du 14 juillet et jusqu’au 25 août, il n’y aura pas plus de 4 700 places pour les touristes chaque jour dans les bateaux. Ce quota a été instauré par les élus qui s’appuient sur un article de la loi "climat et résilience".

Protéger l’île

L’objectif est d’éviter l’hyperconcentration touristique et de protéger l’île, le premier site classé en France en 1907. "Le but, c’est de dire à tout le monde : 'On arrête, on n'ira pas plus haut'", explique le maire (SE), Olivier Carré. C’est également un message pour les 427 habitants à l’année et les propriétaires des 700 résidences secondaires. Beaucoup s’inquiètent de la préservation de l’environnement. Les commerçants attendent de voir l’impact de cette baisse de visiteurs sur leur chiffre d’affaires. Les quotas ont également pour objectif d’améliorer les expériences des visiteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.