Bretagne : un autorail des années 1950 reprend du service

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Bretagne : un autorail des années 1950 reprend du service
FRANCE 3
Article rédigé par
I. Rettig, C. Bazille, J-F. Barré - France 3
France Télévisions

En Bretagne, un train touristique relie Pontivy à Camors, en plein cœur du Morbihan. L’autorail des années 1950 a repris du service grâce à la motivation d’un chef d’entreprise passionné de trains.

Le jour de la première annonce en gare restera marqué d’une pierre blanche pour Jean-Philippe Vanwalleghem. Ce dernier a racheté et entièrement restauré la gare de Pontivy. Le Napoléon express emmène ses premiers passagers. L’ancien chef d’entreprise a toujours voulu jouer les chefs de gare. "Le rêve devient réalité après quatre ans de démarches, de travaux, d’études sur le bâtiment de la gare", se réjouit Jean-Philippe Vanwalleghem.

Des points de vue inédits

L’autorail de 1958 s’ébranle. À 40 km/h, il parcourt le trajet entre Pontivy et Camors en un peu plus d’une heure. À l’avant, le conducteur savoure ce premier voyage. À bord, une trentaine de passagers a réservé leurs places pour profiter de points de vue inédits sur la vallée du Blavet. Fermée depuis quatre ans pour les trains à passager, la ligne ne voyait plus circuler que du transport de fret. Grâce aux collectivités locales, et à l’association des Chemins de Fer du Centre-Bretagne, le train touristique a pu voir le jour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tourisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.