Crise énergétique : les Anglais brûlent leurs factures d'énergie pour dénoncer la hausse des prix

Publié
Crise énergétique : les Anglais brûlent leurs factures d'énergie pour dénoncer la hausse des prix
franceinfo
Article rédigé par
A. Bouleis, C. Madini - franceinfo
France Télévisions

Face à la flambée des prix, et surtout des factures d'énergie, de nombreux Britanniques ont décidé de ne plus les payer. Avec le mouvement "Don't pay", ils espèrent mettre la pression sur le gouvernement.

Des factures d'énergie qui partent en fumée. Un message symbolique qui témoigne de la colère des Anglais face à la hausse des prix. Le mouvement "Don’t pay" a pour objectif de convaincre un million de Britanniques de ne pas payer leur facture d'énergie. Si pour l’heure le mouvement est encore loin de cet objectif, 200 000 Anglais, excédés par l’inflation, ont déjà rejoint le mouvement, samedi 1er octobre. "C’est la seule façon de leur faire comprendre ce que nous vivons", appuie un homme, bien décidé à ne plus payer.

Des risques judiciaires

Cette initiative fait des adeptes au Royaume-Uni, mais d’autres sont plus réticents à ce moyen de contestation. "Je pense qu’il y a d'autres moyens d’avoir gain de cause, là on transforme le consommateur en criminel", relève un Anglais. Et pour cause, ne pas payer ses factures d’énergie peut mener les fraudeurs devant un juge, compliquant ainsi de futurs achats ou locations. D’après un sondage, plus de la moitié des Britanniques estiment que la toute nouvelle Première ministre, la conservatrice Liz Truss, devrait démissionner.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.