Carrefour : un plan social annoncé pour 3 000 salariés

La grande distribution traverse une zone de turbulences. Après Auchan qui met en vente 21 de ses sites, c'est Carrefour qui annonce un plan de départ d'envergure de 3 000 salariés. Les hypermarchés subissent de plein fouet les mutations du commerce alimentaire.

France 3

3 000, c'est le nombre de départs prévus par l'enseigne de grande distribution Carrefour. C'est deux fois plus que les premiers chiffres annoncés par les syndicats en avril 2019. 1 200 postes devraient être supprimés dans le cadre d'une rupture conventionnelle collective. Pour les autres, il s'agirait de départs volontaires en préretraite, dont certains pourraient être remplacés.

Carrefour, un monstre à plus de 100 000 salariés

"On ne fait pas partir des gens pour en recruter d'autres. Il y a une volonté de supprimer des postes et de réduire l'activité", déplore Michel Enguelz, syndicaliste Force Ouvrière-Carrefour. Carrefour, qui emploie 115 000 personnes à travers la France, a déjà fait l'objet d'un vaste plan de transformation en 2018. Une dynamique qui confirme la crise du secteur de la grande distribution avec de grands magasins concurrencés par de plus petites enseignes plus spécialisées et par l'essor de l'achat en ligne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un magasin Carrefour à Douai, le 17 octobre 2012.
Un magasin Carrefour à Douai, le 17 octobre 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)