VIDEO. Les Français n'ont toujours pas le cœur à faire les soldes

Alors que les soldes devaient attirer les foules dans les boutiques, les Français n'ont pas le cœur à consommer, à la suite des événements sanglants qui ont durement frappé la France, la semaine dernière.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Dans ce centre commercial où s'est rendue une équipe de France 2, les allées sont clairsemées et les boutiques presque vides ce samedi 17 janvier. "D'habitude on se bouscule, on se fait marcher sur les pieds et là, il n y'a rien", remarque un client.

Depuis les attentats, les Français ont déserté les boutiques. Cette première semaine de soldes, la fréquentation dans les centres commerciaux a baissé de 8% par rapport à la même période l'année dernière. "C'est vrai qu'on n'a pas trop le cœur à faire les soldes, on sent qu'il y a une atmosphère particulière", témoigne une cliente. Si certains n'ont pas le cœur à acheter, d'autres ont aussi peur de se rendre dans des lieux très fréquentés. 

Une deuxième démarque avant l'heure 

Tous les secteurs sont touchés par ces mauvais chiffres.

Pour un commerçant, il reste tout de même de l'espoir : "Ça va se rattraper au fur et à mesure des semaines. Au lieu de faire le gros sur la première, on peut le faire sur les semaines qui suivent, étant donné que j'aurai du stock plus longtemps que les années précédentes. Cela peut se jouer là-dessus". Beaucoup de commerçants ont également dégainé la deuxième démarque pour attirer plus de clients.

Le JT
Les autres sujets du JT