Vêtements : des tailles qui jouent des tours

Alors que les soldes ont débuté mercredi 9 janvier, il n'y a aucune norme pour définir une taille 38 ou une taille 40. Chaque marque est libre de fixer son propre critère de mensuration. Il est difficile de s'y retrouver, et encore plus de dénicher des vêtements de grande taille.

FRANCE 3

Qui dit premier jour des soldes entend bien sûr chasse aux bonnes affaires. Pour beaucoup, c'est le retour du casse-tête dans les cabines d'essayage. Si d'un magasin à l'autre, une même taille vous semble plus ou moins étroite, ce n'est pas juste une impression. Nous avons fait notre propre test avec cinq jeans de taille 40 achetés dans cinq enseignes de prêt-à-porter féminin. Tour de bassin, de taille, de cuisse : nous avons comparé leurs mensurations. Résultat : jusqu'à 3 cm d'écart à la ceinture, 10 cm pour les hanches et 5 cm pour le tour de cuisse.

Flatter les unes, quitte à exclure les autres

Pour Lionel Maugain, journaliste à 60 millions de consommateurs, ces différences n'ont pourtant rien d'étonnant, car derrière ces écarts de taille se cachent avant tout des stratégies commerciales. Flatter les unes et parfois exclure les autres. Dans cette enseigne de prêt-à-porter, nous avons cherché un jean en taille 42, soit la taille moyenne des Françaises aujourd'hui. Nous avons montré ces images à une experte en marketing de la mode. Selon elle, cette pratique est courante chez certaines marques françaises haut de gamme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une boutique de vêtements dans le nord-est de la France en période de soldes.
Une boutique de vêtements dans le nord-est de la France en période de soldes. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)