Soldes : faut-il les supprimer ?

Le nouveau président de la Fédération nationale de l'Habillement (FNH), Éric Mertz, a récemment réclamé la fin des soldes.

FRANCE 2

Les -50%, -60%, -70% ont-ils encore un intérêt ? Faut-il supprimer les soldes ? C'est une proposition du président de la Fédération nationale de l'Habillement (FNH). Selon lui, ces réductions de prix pèseraient trop lourd sur les trésoreries et n'attireraient plus les clients. Sur les quatre premiers jours de soldes, cette année, la fréquentation des boutiques a chuté de 10% par rapport à l'an dernier. Les ventes ont baissé de 7,8%. "C'est surtout la fin d'un modèle économique frénétique et mortifère qui enchaîne toute l'année des réductions incessantes", a estimé Éric Mertz sur RTL, ce mardi 29 janvier.

Des soldes pour "écouler les stocks"


Des soldes également concurrencées par les ventes en ligne avec des promotions tout au long de l'année. Quel manque à gagner si les soldes étaient supprimées ? En 2017, 21% des dépenses d'habillement ont eu lieu durant cette période. Alors, une vendeuse estime que les commerces indépendants ont besoin des soldes pour leur chiffre d'affaires, afin d'"écouler les stocks", explique-t-elle notamment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une boutique de vétements pratique les soldes d\'hiver 2019, à Talange (Moselle), le 2 janvier 2019.
Une boutique de vétements pratique les soldes d'hiver 2019, à Talange (Moselle), le 2 janvier 2019. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)